Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par lechantdesarbres

Accueillir la 5 mère celle qui écoute au son de la nouvelle lune

Accueillir la 5 mère celle qui écoute au son de la nouvelle lune.


La lumière passe par la grande vitre et fait tinter le soleil.
Le vent secoue les feuilles
et la cinquième mère descends
comme un ange de sa branche
guider par le rayonnement de la nouvelle lune

Elle souffle une respiration
ou l' écoute profonde
envie chaque pore de ma peau
une caresse de bienvenue
un sourire doux.

Elle approche
sans accroche
vient au dedans de soi, de moi
comme une plume.

Elle est matière et dense
malgré sa fluidité
Elle danse l' air , son parfum du silence qui dit tout.
Elle se laiise glisser à mon oreille
et mon orenda pour m' enseigner.

Elle pose la question de son enseignement de chaque lunes comme un cycle nouveau qui renait, mes lunes renaissant dans mon ventre pour manifestersa présence.

Elle dit tout bas:

Écoutes, accueilles, vois , ne juges pas, fais en conséquence

Écoutes le son de soi, de l' autre, des mots dit
Écoutes les scénarios mentales
ou tu, nous jouons la répétition.

fais attention, la vigilance sont l' une des clés


La mère qui écoute, m' écoute
que je l' écoute.
C'est l hirondelle qui s' envole.
C'est un chant.
C'est un coeur qui bat , me reliant aux femmes sacrées,
celles en marche sur la terre


La mère qui écoute est joueuse
Elle aime traverser la lune blanche , traverser le ventre de la terre pour s' y cacher et écouter.
Peut être tu ne la verra pas en ce soir de nouvelle lune.

Tu sais , elleme rappelle la rondeur du ventre de ma mère qui ma porté
et que j' ai oublié comme l' ange me l' a dicté et dans ses blessures mères et filles qu' il est dur parfois de pardonner..

Alors la mère qui écoute
souffle et fume la pipe, le tabac sacré
Elle me demande de pardonner et de fumer avec le calumet de la paix
pour nous toutes.


Le pardon est don
et je dois écouter
au delà de soi
au dela des frontières
apprendre à taire
et planter des cistes sauvages
pour réveiller nos âmes.

Yaël
Peinture Jen Otey

Commenter cet article

elisabeth TOINON 07/06/2016 23:00

oui Yael,
Telles des hirondelles volant vers le soleil,
femmes sacrées nous sommes en reliance ancrées:
amicalement
Elisabeth
Elisabeth