Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par lechantdesarbres

Le féminin sacré

Une jeune femme toc à ma porte...parle- moi , toi du féminin sacré
Euh douce soeur voici mon histoire
je te la conte
Aujourdhui mes lunes  s'en vont
et la transmission est dans mes mains et mon coeur
Je m' assois sur le sol
La terre nourri mes mots

 

Comment te, vous parler chères femmes
Chères soeurs, chères douces, chère soeur
de l'Éveil du Féminin sacré

 

Je cherche à l'intérieur dans mon chemin parcouru
Les vibrations qui témoignent
Les rencontres qui racontent

 

Le féminin sacré
est ce chant dans mon ventre
Il regarde à l' intérieur la sensibilité
avec honnêteté

 

Le féminin sacré est une danse solaire , doux rayon
et m' enivre de ses parfums et ses caresses
avec volupté

 

Le féminin sacré
est  une terre  qui vibre dans chaque accord de mon corps
Le féminin sacré est une rencontre
dans le cercle
ou les mots infusent
comme la douceur du thé vert à la menthe


Le féminin sacré
est le senti, ressenti
ou l' on apprend à aimer sa nature féminine
sa voie de femme
Un chemin de guérison et d' amour.


Le féminin sacré
est une offrande à soi
à la vie
ou l' on célèbre
chaque pas
chaque transformation


Le féminin sacré
est une récréance
ou légère
on rie de tout

 

Le féminin sacré
est chaque age de nos vies
ou l'on a muri
compris
aimer
pardonner

 

Le féminin sacré

sont les désirs et plaisirs
ou les vagues en émois
sont dons et de l' abandon
rencontre
entre ciel et terre

 

 

Le féminin sacré
 est partage
 il est héritage, il se sème

 

Le féminin sacré est né
 Yaël

Commenter cet article

Renée-Claude Tremblay 28/01/2016 14:48

Bonjour Yaël,
J'entends dans ses mots la profondeur de l'inspiration qui se love au creux du ventre. Je ressens la vibration, ce partage, comme une union intérieur des intuitions et de mes actes. Je me sens liée à ta parole parce que tu sais dire. Je te remercie pour ce poème que je garde précieusement parce qu'il me montre précisément ce qui me nourrit et ce sur quoi je me pose et désire partager.
Renée-Claude xx