Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par lechantdesarbres

Pleine lune de fin Novembre

Lune pleine , toc toc te voilà!
Aller tu viens chatouillez mes zones d' ombres !
Le miroir de mes profondeurs
Je vois avec facilité ce que cette expérience humaine me demande
mais suis- prête ?
Je doute
Je vois, j' écoute, fais ce que je peux,
ou ce que je ne peut pas pour l'instant.
Ma conscience demande de la lumière
Mon coeur de l'amour
Mes pieds des racines fermes sur cette terre en émoi
Et mes émotions cherchent le discernement


Dans ce monde ou nous croyons voir l'essentiel
sans mettre nos mains dans la boue,
pour laisser le lotus devenir merveille.


Je suis la merveille de la vie.
Le souffle m' habite et je reste en devenir.
Je dois apprendre ,me déformater
m' enchantée, telel cette féerie, d'être cette herbe sauvage et vivante

Transformation me crie la lune !
Lâche , regarde , écoute sans
L' amour n'est pas là ou tu crois
Elle est juste là !
Dans cet instant, dans celui qui te tend la main
Dans l' enfant en ton sein
dans les riens qui sont tous.

En cette pleine lune, chahutante,
le miroir de mes profondeurs
me montre la justesse de mon être

La lune ronde me rappelle
combien je dois comprendre, remercier, prier
chaque pas que je fais
Me laisser imprégner comme une femme qui marche
Sa parole, sa conscience, son devenir, son amour, son incarnation
sa joie.
La lune est là,
suivons sa guidance et sa chanson.
Laissons nous bercer, nous les enfants de la terre
Yaël

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lunesoleil 25/04/2016 10:49

Oui la Lune est là

COULEUR DE LUNE

Écrire sur la Lune
Mélancolie Posthume
Un besoin s’allume
L’attente de retrouvailles
Un chagrin qui faille
Pour un désir de paille
Abandon d’une âme
Nostalgie d’une page
Un regard en marge
Luminosité dans le couloir
Et reviens l’espoir
D’une rencontre d’un soir
Je chante la Lune
Trans-personnelle
Cette manière irréelle
De me connaître
D’un simple je t’aime
C’est ça façon à elle
D’exprimer son potentiel
De l’esprit , jaillit la lumière
Troublante et éphémère
Passage obscur mais
On oubli encore la fenêtre
Qui ouvre vers la baie
Un miracle et ce renouvelle
A chaque fois comme un rêve
Elle te surprend toi le poète
Dans tes pensées obsolètes
L’attache au passé ce reflète
Dans la mémoire elle nous guète
C’était le chant de la Lune
le refrain du somnambule
Immobile dans le brouillard
Autour de son cou un foulard
Nouvelle lune
Semblable a elle -même
Chaque mois elle s’éveille
Une nouvelle lune renaît
Dans la splendeur du ciel
Ouvre la porte de l’éternel
L’approche d’une naissance
D’un amour reconnaissant
Un envol d’espérance
De défi renouvelé enivrant
D’espoir reconquérant
@Lunesoleil