Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par lechantdesarbres

Masculin Sacré

Masculin sacré
Mon travail intérieur vient donner à ma plume le désir d'écrire sur le Masculin
Moi, femme , j'ai découvert comment célébrer mon Féminin Sacré et je m'y attèle chaque jour
Promesse de prendre soin de la Déesse en soi

À présent, je vais de ce pas honorer le Masculin Sacré
Celui éveille en moi
Celui qui vit à coté de moi, l' homme, chaque jour

Je porte cette attention,
de sortir des scénarios à répétitions, des attributs, peurs, enfermements
Tout ce qui à construit une croyance, une légende

Il temps de faire avancer l'homme et la femme
dans un chemin beau et respectueux
long et sineux,
grand et ouvert vers la complémentarité

Il temps pour chacun de guérir l'homme et la femme en soi - nos polarités
D' accorder nos singularités dans une ronde, un cercle, uni ou l'alchimie diffuse son parfum d'amour
D' accueillir l' autre dans sa divinité , dans ce Dieu unique, que nous sommes
La femme découvre la déesse en elle.
Gestante, elle devient divine, éclaire, et deviens femme aux mille éclats
L'homme apprend à diviniser sa vérité, sa vulnérabilité.
Et s'enracine dans sa bonté

Ni combat, ni force, ni pouvoir
Une balancelle à deux
Nous avons besoin de l'un et de l' autre

Aujourdh'ui, moi femme je viens vers toi, honorer ta splendeur Masculin Sacré
sacre de mon coeur
Je dépose à tes pieds la magie du féminin
Je dépose à ton coeur le baume d' amour
et sur ta couronne la lumière pour éclairer ton âme vers ta voie

Toi homme tu invites la Déesse que je suis
En un jour de fête , pour que chaque minute présente brille sans fin
Tu déposes à mes pieds la force du masculin
Tu déposes sur mon coeur l'élixir d'amour, que je bois goutte à goutte
Et sur mon âme la quintessence


Aujourdh'ui j' ouvre une porte à deux

Yaël

Commenter cet article

ville 20/09/2015 15:13

j'aime ce qui écrit dans cette genèse des deux êtres sacrés l'homme , la femme qui peuvent cohabiter ensemble dans un amour céleste universelle dans chaque êtres vivants. merci de ces beau écrits, je t'embrasse cordialement Eric.