Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par lechantdesarbres

Face à la mer

Face à la mer
ils nous surplombent nous les vivants,.
Le visage au vent allongé au soleil, sous la terre
Le repos pour l' éternité

Face à la mer, les morts nous gardent, gardiens de nos silences
Ils écoutent le ressac des vagues qui se brisent
Ou les mouettes rieuses cherchent quelques miettes

Des pins élancés et enracinés, phares s' irriguant au ciel, cueillant les étoiles marines
Dans ce paysage ou se joue la vie, la mort, les rires , les silences, les corps dorés et ensablés avec sel ou sans peau
Nous recherchons tous la même chanson

Face à la mer, c'est étrange, ce vivant, cet appétit, cet air marin appelant le largue
Prendre les voiles et caressé le ventre de la mer comme une orpheline

Les morts fascinent les gens.
On les décorent de croix et de fleur et eux ils s' en foutent !
Ils savent qu' allonger face à la mer, border au soleil, ils ont traverser leur route.

Face à la mer, les vivants mangent à vau- l'eau glaces, frites , moules oubliant le temps
Face à la mer, nous courront après des cerfs volants pour décrocher la lune et nos rêves

Face à la mer, le soleil se hisse d'un rouge ,
Il épouse d' un baiser nos journées'd'homme pressé
Nous rêvons face à la mer... d'un amour incommensurable

Yaël

Commenter cet article