Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par lechantdesarbres

La messagère, la femme bison blanc

Cette nuit, je ne le l' attendais pas, elle est apparue comme une évidence
Celle de blanc, la messagère la femme bison blanc
Ecoutant les battement de ma respiration,
L' écoute de mes rêves les plus profonds
Assise tout prés de moi,
J' entendais son coeur chanter
Elle m' a dit : d' y croire, oui !
De poser mes pieds sur la terre sacré et d'avoir foi dans le coeur des hommes
D' apprendre la lumière et de faire chanter le choeur des femmes
Son regard tendre comme une mère
Elle m' a conté sa légende
Elle m' a invité à suivre les enseignements des femmes sacrés
De compter les lunes précieusement et d'y de bruler la sauge à chaque rendez vous
De déposer à chaque fleurs des pansements de douceurs
A chaque fruits de remercier le grand esprit
A chaque goutte d'eau d' offrir des nuages
A chaque rencontre d'ouvrir plus grand la porte de mes sentiments
Elle m' a demandé d' être prudente et engagée
Elle m'a demandé de pas donner corps aux jugements de soi et des autres
D' abandonné toutes les peurs,

Toutes les illusions,

Toutes les résistances


Elle a aussi chanté la musique sacré de sa tribu
Celle de ses hommes et femmes blessés
Celle qui attend l' espoir, la renaissance d' ne nation
Celle qui réveille les âmes
Celle qui nous fait aimer

J' ai cru à un rêve,
J' ai cru à une ombre et pourtant
Elle était là
Frôlement sur ma peau d'une main apaisante
Ma peau est devenue alors un tambour, une peau qui vibrante, voyagant au delà des frontières
Je suis devenue
ANIMAL, RYTHME, UNE ÂME CHANTEE
Je suis devenue sans m' éteindre une transparence, une lucidité , une flamme

Je les remercier de tous ses savoirs transmis
de sa patience à mon égard
de sa présence dans notre monde parfois incertain en quête de changement
Ou la conscience mettra stop à nos barbaries

Puis nous avons rient comme deux enfants,


Fumer le tabac
Offert des offrandes et tourner dans la ronde
Elle est reparti vers d'autres, vers ceux qui l' attendaient
Femme au devenir des hommes...Chemin de paix, chemin d' amour... une évidence
Yaël

Commenter cet article