Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par lechantdesarbres

Ô formes d'éternité, me voici.
Je suis une parcelle des parcelles de la Grande Âme Incandescente, une parcelle des parcelles de la Divinité.
Je suis l'éternel Amant de la Divine Amie.
Avant toute création, Elle existait. Avant toute forme, Elle existait.
Quand il n'y avait rien, Elle était. Quand le Rien n'était pas nommé, Elle était.
Quand le Chaos était roi, Elle était. Quand le Chaos devint l'Ordre, Elle était.
Quand le Destin n'était pas, Elle était. Quand le Destin montra sa face, Elle était.
Quand on ne l'a pas trouvée, Elle est. Quand on ne la voit pas, Elle est.
Elle n'est pas à droite. Elle n'est pas à gauche.

Elle n'est pas dessus. Elle n'est pas dessous. Elle est dedans,
ELLE EST DEDANS,
ELLE EST DEDANS.
Condensée dans les éthers, Elle est lumière.
Condensée dans la matière, Elle est chaleur.
Condensée dans les corps, Elle est mouvement.
Condensée dans les cieux, Elle est nuage.
Condensée dans la terre, Elle est feu, Elle est glace, Elle est source vive.
Condensée dans la graine, Elle est l'arbre.
Condensée dans le germe, Elle est moi-même, je suis Elle et Elle est moi.
"Donc, salut à la Parcelle des Parcelles de la Grande Dame Incandescente, par-delà la façade de l'Infini, salut l'âme pure dans `sa' recherche du Divin Dessous, salut à l'éternel Amant de la Divine Amie.
"Donc, salut au possesseur des clefs du Mystère, au maître des philtres et des talismans, à cet Enchanteur de vérité sur les chemins de vérité.
"Donc, salut à ce roi d'un empire intérieur, assis sur les rives du rêve et de l'enchantement, au fond de la retraite où brûle l'esprit immortel.
"Donc, salut à ce prince du sentiment qui possède dans sa poitrine le briquet du génie, et le clou de l'équilibre fixé dans son coeur.
"Donc, salut à ce ressuscité dans les veines duquel habite la vérité à la manière des parfums, et dont le coeur est un magasin d'aromates des Échelles de l'Encens.
"Donc, salut par millions de saluts à la Forme résurgie divine, salut à ce dieu renouvelé qui s'est rencontré avec l'ipséité de l'Unique, qui s'est fondu dans les Formes Divines.
"Passe, tu es pur.
"Désormais, plus de surprise, plus de surprise, plus de décomposition, plus de ténèbres.
"Désormais, rien que vérité, rien que vigueur, rien que vie, santé, force.
"Désormais rien que félicité paix, béatitude.
"Excellent, excellent.
"Passe, tu es pur.
Le Livre de La Vérité de Parole
Transcription des Textes Egyptiens Antiques par le Dr J.C. Mardrus.
Date du troisième jour de Juin MCMXXIV.

Je suis une parcelle des parcelles...

Commenter cet article