Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par lechantdesarbres

J'ai longtemps souffert ,je n'ai osé

de peur de disparaitre

J'ai longtemps souffert, je n'ai osé

regarder en face

Traverser les gouttes de pluie

Nager nue dans l'océan sans fin

Laisser les mots se dire

J'ai longtemps souffert ,

Je me suis vêtu de cette coquille comme un rempart

J'ai longtemps longé la rive à contre sens de peur d'être noyé

De peur de faire sans

J'ai longtemps semé sans récolté des graines

Les poches vides

La magie n'osait briller vers mon âme

J'ai longtemps regardé et écouté du temps, des ciels oragés, des soirs de pleines lunes, des paroles des sages, des silences, cherchant une réponse

Un soir, au coin de la rue, la petite marchande d'allumette m'a redonné ma flamme

Celle qui parle au fond de soi

Avec exactitude, j'ai su

J'ai un peu douté

Mais tout me disait"nulle crainte !"

Me sentait éclairé, protégé, accompagné

Les étoiles ont dansé autour de moi

Mes yeux ont pleuré de joie

Et je me suis aimé

de travers ,de guingois, imparfait, obscure, lumineux, mélancolique, fragile, fort,timide, maladroit

AMOUREUSE de cette vie

Yaël

J'ai longtemps

Commenter cet article

martine wallez 17/11/2014 14:20

Je sis heureuse, touchée de lire tes Paroles qui résonnent en moi, vieille femme, qui s'était longtemps "enfermée "dans une armure,une tour... avec toute l'énergie de vie prisonnière dans mes entrailles.. et ma Femme Sauvage parfois "hurlait".. et partait seule auprès des Arbres, de l'Eau...de façon mystérieuse. C'est un Secret.. que nous partageons.

Yaël 18/11/2014 05:42

Merci Martine, de tes mots & partage, je suis à un carrefour de ma vie, de ma transformation, quitté l ancien pour le nouveau
Oser devenir ce que je suis!

Renée-Claude Tremblay 13/11/2014 15:33

merci Yaël, oh! Merci! C'est exactement sur quoi je suis ouverte depuis un moment déjà et comment chaque jour pendant la méditation le travail continue dans ce sens. C,est si bon de lire ta poésie. Je l'ai partagé avec deux de mes soeurs ce matin. De peur de disparaître... on pourrait s'écrire un peu à ce propos. Je dois y aller, bonne journée!
Renée-Claude

Yaël 14/11/2014 06:02

Oui la porte est ouverte , à te lire

Corinne 13/11/2014 09:49

Malgré de belles rencontres d 'aide et thérapeutiques je ne rencontre toujours pas la marchande d ' allumette. Qu' est ce qui cloche en moi ?

Yaël 14/11/2014 06:01

Rien ne cloche en toi, il y a une porte à ouvrir, un désir à laissé naitre

clavel 20/06/2014 23:28

J'ai longtemps pas cru au destin, j'ai bien fait car la vie nous réserve de mauvaises et bonnes surprises, j'ai connu l'amitié amoureuse, les délires amoureux et puis je mourus et l'amour m'a redonné vie, miracle, reposes en paix maintenant papa la relève arrive, j'espère que ce n'est pas incompréhensible ! ! ! ! Et réel car c'est ce que je ressens, une harmonie malgré une petite inquiétude, une confiance malgré des moments de déserts, de la sagesse malgré un énervement intérieur

Vanessa 20/06/2014 10:57

Je trouve ce texte magnifique. <3

Yaël 20/06/2014 11:16

merci!