Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par lechantdesarbres

...On sait désormais que chez les descendants des Mayas et Aztèques, il y avait trois catégories de maladies/celles envoyés par les dieux, celles envoyé par un sorcier ou chaman et celles d'origine" naturelle"Les médecins étaient des prêtes et non laïcs, les rituels religieux faisant parti intégrante de la médecine.Religion et santé étaient alors indissociable.

On connait aussi précisément l'organisation de ce monde médical, son champs d' action et même son succès obtenus.Ainsi chez les Incas, la médecine était aux mains de deux catégories de curanderos: les hambicamayoc établissent des diagnostic à partir de formules divinatoires et donnaient des traitement selon les rituel que les prêtres/ guérisseurs se transmettaient de génération en génération; tandis que les collahuayus, sorte d' herboriste ambulant- on en trouve aussi chez les Mayas et Aztèques qui proposaient des amulettes au malade et lui appliquaient des remèdes

.La pharmacopée pouvaient être d' origine minéral avec de judicieux emplois de bitume, goudron et souffre ) ou animale( laine brulée, urine administrée par voie cutanée et même orale)et surtout végétale.Très précis et Adaptés à chaque maladie?les remèdes allaient de décoctions aux cataplasmes en passant par des lavement, gouttes, baumes, onguents , pommade..

Extrait du dernier Science et Avenir Hors- Série " Ce que savaient les civilisation disparues"

Herboristes Ambulants

Commenter cet article